Séjourner : La résidence fin 19ème-début 20ème siècle

La résidence est un ancien monastère. Edifiée au XIX ème siècle, elle est au départ un lieu de repos et de villégiature. En 1860, le chanoine Rosenberg arrive à Kerfany où il a un véritable coup de coeur pour le site. Il décide donc de construire un prieuré en ce lieu idéal pour la retraite. 

A ce prieuré, vient s'ajouter un sanatorium dans les années 1900.  Devant l'engouement des visiteurs pour la région, la résidence va connaître un fort essor.  Dans les années 1920, au sanatorium va venir s'ajouter un restaurant panoramique et devenir l'hôtel de la mer... Aujourd'hui, elle est devenue la résidence Castel Beach.

___________________________________________________________________________________________________________

Mais revenons dans les années début  1900…

La route à partir de la résidence… La lande n’est pas encore plantée.

La côte est encore vierge de toute construction : elle est sauvage.

La plage va jusqu’à la route qui n’est encore qu’un chemin de terre. Le parking que vous connaissez est un petit bois.

On peut distinguer des plants de pin entre le bâtiment et la route. Seule la partie de la résidence « Castel Beach » est construite. Kerfany, la plage : on distingue, à droite, un artiste peintre qui a posé son chevalet. Sans doute, Emile Jourdan (1860-1931) ou Fernand Jobert (1876-1949) ... 

En haut, la maison Saint Stanislas construite par Rosenberg en 1893.  Ensuite l’hôtel Bellevue, puis la Villa Pinel. Au deuxième plan : l’hôtel Sainte Anne et sa tour carrée construit par Rosenberg vers 1892. Au troisième plan : le prieuré construit vers 1860. Il fut rasé en 1957 par la ville de Quimperlé.

Le verger et le jardin de l’hôtel étaient imposants.

___________________________________________________________________________________________________________

Extrait du livre de Jean-Paul MORVAN [jpkerfany@sfr.fr]  "Balade à Kerfany-les-Pins"

Le monastère est devenu un hôtel tenu par Marie Lepage de 1905 à 1913. Il était doté d'un verger, d'un potager, d'un poulailler pour approvisionner la cuisine.

Des gens célèbres venaient habiter l'hôtel plus ou moins longuement; on peut citer Mme Marie Curie, Mme Alfred Dreyfus, Paul Poiret (célèbre couturier), Pierre Mac-Orlan, les peintres Braque,  Jobert, Boris et Jourdan.

Avec les congés payés en 1936, la plage de Kerfany-les-Pins est de plus en plus fréquentée. On vient en car ou en charrette jusqu'à l'hôtel car la route ne va pas plus loin.

Le restaurant "les Pins" de Kerfany-les-Pins a vu passer de nombreux peintres tels Utrillo,  Compard, Bernard et bien d'autres.

___________________________________________________________________________________________________________

Au 19ème siècle, Kerfany-les-pins s’appelle Beg Eur Clec’h Burtul. 

C’est une pointe rocheuse battue par les vents, couverte par la lande.

Vers 1860, la vie s’installe avec la construction d’un prieuré (dans l’enceinte de la résidence de Castel beach) démoli en 1957.

C’est en 1890 qu’advient la construction du sanatorium (résidence Castel Beach) par la comtesse Suchet d’Albufera et sa sœur la marquise de Bonneval. Il est destiné à de jeunes parisiens afin qu’ils puissent y venir respirer l’air iodé de l’Atlantique et ainsi, améliorer leur santé.

C’est l’abbé Stanislas Rosenberg, fondé de pouvoir de la comtesse d’Albufera qui lui présente Fanny Rives.

Elles deviennent amies et c’est en sa mémoire que le sanatorium, érigé sous la supervision de l’abbé, avec les terrains attenants sera appelé Kerfanny et pour simplifier Kerfany.

En 1899-1900, M. Yves-Marie Salin, propriétaire des viviers de Beg Porz (huîtres, homards, langoustes, crevettes…), rachète le sanatorium et les terrains attenants. Il y plante des centaines de pins pour la fabrication de cagettes destinées à l’expédition des crustacés à Paris.

En 1925, M. Bernheim rachète les biens de M. Salin et en 1926 crée le lotissement de Kerfany. Il fait construire la cale de la plage (aujourd’hui disparue), fait installer l’eau (trois puits) et l’électricité, transforme l’ancien couvent en hôtel et commence à vendre les lots.

Dans les années 30, Mme Coreau tient l’hôtel restaurant « les Pins », ex-restaurant de la célèbre Mélanie Rouat installée à Riec-sur-Belon. C’est un hôtel bien tenu et apprécié de la clientèle essentiellement parisienne.

© 2023 par kerfany-les-pins. Créé avec Wix.com

<p> Notre logement de vacances est référencée sur <a href="http://www.logement-vacances.com/">www.logement-vacances.com</a>.</p><p>Votre location à la mer sur <a href="http://www.mer-location.net/">www.mer-location.net</a></p>

  • Twitter Metallic
  • s-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now